Reprendre confiance, trouver sa place et vivre de sa passion
"Si vous avez une passion, c'est que le monde en a besoin".

Facebook, Linkedin…: les erreurs à éviter

La stratégie de l’iceberg où comment recopier les erreurs des autres sans le vouloir.

Vous savez pourquoi on passe tant de temps sur Facebook ou d’autres réseaux d’ailleurs sans avoir de résultats ?

Tout simplement parce qu’on se concentre sur tout autre chose que l’essentiel sans même s’en rendre compte. On cherche des citations, de belles images, on essaie de faire comme les autres, de publier dans un maximum de groupes, de trouver LE bon moment pour publier, on se lance dans les live etc…

On oublie tout simplement l’essentiel, le gros de l’iceberg.

Une des erreurs les plus courantes sur Facebook est de confondre forme et fond. Normal, on est happée par l’immédiateté, par de belles photos, par les commentaires,  les emojis et autres animations. On en oublie que pour faire connaitre son activité, il faut avoir une stratégie de contenu : c’est-dire savoir quels sont les thèmes de communication qui vont attirer les clients.

Afin de ne plus réagir mais au contraire proposer.

La toute première chose à faire si les réseaux ne vous amènent pas de clients malgré vos efforts est de regarder les points suivants :

  • connaissez-vous bien vos clients et ce qui les poussent à acheter (ou non) vos services
  • quelle est la valeur ajoutée de votre offre : qu’apportez-vous à vos clients et en quoi est-ce crucial pour eux.

Quand on a des réponses claires et précises à ces questions, tout change. Vous savez alors de quoi parler et vous n’avez plus qu’à le mettre en forme pour être visible sur les différents réseaux sociaux.

Quand vous savez comment inspirer votre communauté, comment partager et échanger sur des sujets qui lui tiennent à coeur, votre communication devient pertinente et efficace. Rassurez-vous, ça s’apprend.

J’ai mis longtemps à vraiment identifier mes axes de communication et j’en ai tiré une méthode pour me permettre de toujours identifier le contenu que j’ai envie de partager et qui pourra aider ma communauté ou lui apporter ce qui peut lui être utile. Bien sûr, rien n’est jamais figé dans le marbre et tout ça évolue avec vous. Mais quand vous savez répondre aux questions ci-dessus, votre activité est sur le bon chemin.

6 commentaires
  1. Bonjour,
    je suis en plein lancement de mon activité sur le net (en parallèle d’une nouvelle activité IRL), et le motif principal de ce que je mets pour l’instant sur mon site et les réseaux, c’est “quelle valeur est-ce que je peux apporter à mes lecteurs ?”
    A partir de là, j’ai créé un écosystème, avec les réseaux sociaux (Facebook, twitter, instagram, et bientôt Youtube et iTunes pour des podcasts) pour m’afficher, et attirer les prospects dans un entonnoir, avec mon site, qui recueillera uniquement des personnes “qualifiées” qui seront plus à même d’acheter mes produits.
    Mais vous avez totalement raison, si on n’a pas planché sur la partie sous l’eau de l’iceberg, tout ce qu’on fait au dessus n’est que de l’agitation jolie, mais malheureusement stérile.
    Merci pour votre vidéo et vos conseils.

    • Merci Guillaume. Je vous souhaite le meilleur dans le développement de votre activité. :)

  2. Bonjour Nathalie,
    Toute une stratégie de communication…
    Je viens de faire le bilan de mon année 2017 durant laquelle j’ai axé ma comm’ sur les épines dans le pied de ma cible de managers ambitieux. J’ai le sentiment d’avoir un fil rouge. J’ai bien sûr des améliorations à apporter sur mes posts et articles de blog. La mayonnaise n’est pas facile à obtenir mais je m’accroche en m’appuyant sur le feedback de mes clients. Ma consolation est que ma visibilité est plus claire et les mises en relation mieux ciblées et plus fréquentes. Je noue des partenariats qui m’aident également à mieux répondre à leurs besoins et à me démarquer des nombreux coachs sur la place. Toute une histoire… Merci pour tes rappels !

    • Bonjour Fanta,cette “fameuse” stratégie de communication permet aussi de se démarquer de ses “concurrents” et de faire prendre la mayonnaise ;-). Merci pour ton message.

  3. Depuis très peu, j’écris ce que j’ai envie de dire. Je ne mets plus de citations. Idem pour la recherche de photos etc…Je sens que cela me correspond plus et au fur et à mesure cela définit aussi mon positionnement. Merci Nathalie pour ton fil rouge à toi :)

    • Exactement ! Quand on revient à l’essentiel, on affine aussi son positionnement. A bientôt Michèle !

Laisser une réponse