Reprendre confiance, trouver sa place et vivre de sa passion
"Si vous avez une passion, c'est que le monde en a besoin".

Comment trouver des clients sur le web quand on est de nature discrète.

trouver des clients sur le web

 

J’ai lu il y a quelques années le livre de Susan Cain … La Force des discrets et ça a été une vrai révélation.
Mes difficultés avec les réseaux sociaux, les réunions réseaux, le fait qu’être dans de grandes assemblées m’épuisaient, mon questionnement sur l’intérêt de publier son repas du soir ou encore la difficulté que j’ai à raconter les petites choses de mon quotidien et que pourtant d’autres mettent en avant (parfois avec brio) ….Tout s’est éclairé.

J’ai un profil plutôt introvertie, discrète. Ca ne veut pas dire que je n’aime pas les gens bien au contraire, juste que je ne ressens pas le besoin de parler et partager tout le temps et que je suis convaincue que parler juste est plus efficace que parler fort ou beaucoup.

Je puise mon énergie dans les face à face et les moments de solitude. En clair, je ne suis pas la fille qui va rayonner à la prochaine soirée… Et pendant longtemps, j’ai eu du mal à l’accepter.

Quand j’ai créé Rêv’elle Coaching, j’avais en tête toutes les actions que je devais mener pour me rendre visible. J’avais, comme vous surement, lu des dizaines d’articles et je me suis formée et bien souvent, je me heurtais à la réflexion suivante : « faire comme ça : je n’en ai pas envie » !

A quoi bon reprendre sa liberté et créer son entreprise pour se retrouver à suivre le diktat des stratégies webmarketing ? Autant retrouver son ancien boss ;-)

Et puis, je me suis autorisée à faire comme je voulais.

Plus que m’autoriser, j’ai réussi à développer la confiance, la « foi » que je pouvais créer la réussite que je voulais en m’écoutant.
Non, je n’allais pas échouer si je n’écrivais pas mes articles pour le référencement ou si je ne vivais pas sur Facebook.

Ca a été un chemin passionnant (ça faisait peur aussi, ne nous le cachons pas mais ça fait déjà bien longtemps que j’ai appris que ce n’est pas ma peur qui décide).

Si ça vous parle, je vous partage les enseignements ce que j’en ai retiré.

1/ Ton message tu trouveras quand tu t’accepteras pleinement

La toute première chose pour être visible est d’avoir un message clair.

Votre message doit venir du coeur et des tripes, pas de votre formation ou de ce que vous pensez que les autres aimeraient entendre.
Vous savez que vous êtes sur la bonne voie quand il n’est pas simple de l’assumer pleinement, quand vous sentez qu’il va falloir oser, qu’il va falloir montrer qui vous êtes. Le plus souvent, c’est un message que vous avez l’habitude de cacher pour vous conformer aux autres et à l’image que vous avez créé depuis longtemps.

Quand vous acceptez pleinement d’être vous-même et de le montrer, votre message devient extrêmement attractif car il est vrai, juste, aligné.

Pour vous y aider, vous avez besoin de poser un autre regard sur votre histoire et d’apprendre à transformer vos vulnérabilités en trésors.

2/ Ton rythme tu écouteras sans te culpabiliser

Nous vivons dans un monde où il faut doubler son chiffres d’affaires tous les 6 mois, créer une communauté engagée en 3 mois, vivre de sa passion tout de suite.
Comme des enfants, nous sommes parfois impatients et notre propre rythme nous semble être une erreur de casting.

En ce qui me concerne, j’ai mis 8 ans à trouver ma voie et 3 ans à faire décoller mon activité, là où d’autres l’ont fait en 6 mois. Et après ? En quoi se caler sur le rythme des autres peut-il nous aider ?

Le but du jeu est d’accepter d’être bien dans ses baskets d’entrepreneure et d’avancer à notre rythme. Vous avez trop peur pour faire un webinair ? Il existe d’autres méthodes et des multitudes de petits pas que vous pouvez faire avant de vous lancer.
Ecoutez-vous, respectez-vous ! … sans culpabiliser.

Je sais c’est plus facile à dire qu’à faire mais au final, ne vous laissez pas berner par les néons et mirages du web. Concentrez-vous sur votre propre lumière !

3/ Tes supports tu choisiras

Newsletter, vidéos, blog, podcast, live, Facebook, Linkedin, Instagram etc… il faut tout faire et être partout. Vraiment ? Non, pas du tout !
S’il est vrai que la régularité est importante, il est préférable de se concentrer sur ce que vous aimez.

Quand j’ai débuté, j’étais un peu comme le canard sans tête à courir après toutes les stratégies parce qu’il « le fallait pour que ça marche… »
Puis, quand j’ai commencé à me concentrer sur ce que j’aimais (à savoir écrire), j’ai animé mon blog et mes réseaux différemment et bien plus efficacement.
Parce que, comme le savent les buveurs de Yogi Tea « Joy is the essence of success » (la joie est l’essence du succès). Ca n’est pas un mythe !

4/ Ta communauté tu trouveras

Rien de pire quand on est plutôt discrète que d’aller « évangéliser des groupes de prospects » qui ne sont pas sur la même longueur d’ondes que nous.
Une des toutes premières choses à faire est de créer une communauté autour de vous, de personnes qui partagent vos valeurs, vos aspirations.

C’est bien plus facile d’oser faire des vidéos ou des live quand vous savez que votre communauté est derrière vous et vous soutient avec bienveillance.
J’adore la mienne. Je m’y sens bien. J’aime partager, échanger. Je ne doute jamais de leur accueil. Et je le sens fortement liée à elles également.

Se faire connaitre sur le web quand on est discrète, c’est avant tout parvenir à écouter sa propre nature dans un monde qui parfois parle très fort. C’est aussi adapter toutes les techniques marketing à soi et non l’inverse.
Comment sait-on si on l’a fait ? C’est assez simple. Si promouvoir votre activité se fait dans le flow et dans la joie alors, c’est tout bon. Si au contraire, c’est stressant et culpabilisant, alors vous avez peut-être besoin d’un coup de pouce.

Je vous en parle ICI. Il s’agit d’un programme inédit qui va vous permettre de vous rendre visible efficacement en étant totalement alignée. Et jusqu’au 8 mars 2018, en l’honneur de la Journée de la Femme, vous bénéficiez de 30% de réduction immédiate . 

>>>J’ai envie de voir

 

 

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser une réponse